Finaliste au concours du meilleur scénographe floral 2020

L’art de la mise en scène
La scénographie est un nouveau pilier du métier floral et permet de se distinguer par une approche évènementielle de la fleur que ce soit pour les mariages, les vitrines mais aussi les show & events dans des domaines divers et variés.
C’est sur son édition Parisienne, véritable vitrine nationale, que le salon des professionnels de la fleur et du végétal, FlorEvent, a mis à l’honneur les participants et leurs réalisations. 
Avec l’appui du cabinet des tendances “Chlorosphère”, ce concours unique dans le monde floral, apporte de nouvelles ouvertures pour les candidats et le vainqueur.
J’ai eu la chance de concourir pour ce premier label du genre le 8 mars dernier et d’embarquer mon associée dans cette aventure inédite. 
Pour la réalisation de ce défi, nous avons fait appel à 3 sponsors qui ont accepté le projet : Fleurametz, fournisseurs français de fleurs, Renaud Distribution pour le prêt de mobilier et la talentueuse céramiste Virginie Bouchema créatrice de  « De la Terre et de l’Eau  » qui a pour l’occasion créé de nouvelles pièces uniques. 
Le principe visait à concevoir une vitrine en  » live » mettant parfaitement en valeur les produits de notre principal sponsor @delaterreetdeleau. La mise en scène florale, élaborée à partir de critères précis et en accord avec le sujet du concours, devait sublimer les produits à présenter.  L’ensemble de la réalisation devait être « instagrammable » et donc susciter l’envie de photographier la réalisation.
 « Sur l’idée de la tendance très fleurie de ce printemps 2020, dans un esprit guerrier quasi-militant, la création devait mettre en évidence une expression explosive, comme un mouvement violent figé dans le temps ».
Dans cette création, j’ai souhaité réaliser une mise en scène assez rustique et authentique en  harmonie avec les céramiques.
Quelques éléments d’interprétation :
Nous avons voulu recréer l’effet d’une explosion avec les matières, les couleurs et les volumes sans pour autant étouffer les céramiques. Les jolies Gloriosa simulent les flammes dans un tourbilon de fumée. Les herbes de la pampa représentent les gerbes de fumées issues de cette explosion, comme un feu d’artifice. Pour accentuer l’effet de violence, nous avons utilisé des couleurs complémentaires très tendance, l’orange pour le feu et le bleu turquoise qui rappelle l’eau, deux composantes naturelles indispensables à la création des céramiques. Aussi, les tiges de nos plumeaux agencées en mikado ajoutent de l’agressivité à la composition comme des lances de guerrier. Les copeaux nous ramènent à la terre, la matière de base de nos produits ici présentés. Enfin une touche dynamique de jaune a été ajoutée pour représenter les braises incandescentes, qui en retombant à terre viennent nourrir le sol et générer la vie : les jonquilles, symbole du printemps. Et la boucle est bouclée !

Les céramiques de la collection Sarlat mises en beauté

Une belle et riche expérience ! 

 

Odile et Sandrine devant la vitrine finalisée. La photo est un peu floue mais traduit bien les expressions de joie sur nos visages
Retrouvez mes créations florales @saisondouce et également celles de la boutique @branchesetfleurs

Quand le rêve devient réalité

Çà y est, c’est officiel ! Après tous ces mois de questionnement, de formation, le passage du CAP fleuriste et la réalisation de divers stages, je concrétise enfin ce rêve un peu fou. C’est un nouveau départ: une nouvelle vie professionnelle m’attend chez Branches et Fleurs à Brie Comte Robert où je m’associe avec Sandrine.

Je suis tellement heureuse de cette mutation !

Je reviens ici sur les trois semaines de travaux à la boutique. Un petit raccourci en images des changements opérés pour amorcer le renouvellement et marquer mon arrivée. 

Je peux dire que nous sommes fières du travail accompli !

Création d’un nouveau plan de travail (plus vaste) dans la partie atelier
Les murs ne sont pas droits, il faut ruser…
On cisaille et façonne le zinc pour recouvrir nos tables
Première couche de peinture. Whaouu ! Ce vert… très prometteur.
L’atelier enfin opérationnel : quelle satisfaction !
On s’affaire à l’entrée, côté vitrine, les murs sont repeints en vert ou rose tendre.
On recycle un grand miroir (très lourd) pour agrandir la pièce. La pose a été quelque peu stressante… finalement réussie.
Du sur-mesure aussi pour les luminaires : on crée l’ambiance !
C’est Versailles ici ! Création d’un autre miroir pour renvoyer la lumière.
Résultat fleuri
Le petit + : un coin cosy pour recevoir nos clients.
Venez nous voir et suivez nos créations sur les réseaux sociaux !

Branches et Fleurs se situe au 4 rue des Canettes à Brie Comte Robert (77170). Nous vous accueillons les mardis et mercredis de 9h à 12h30 et de 15h30 à 19h30 ; les jeudis, vendredis et samedis de 9h à 19h30 et le dimanche de 9h à 13h. 

Suivez-nous sur les réseaux sociaux et mon compte Instagram.

5 semaines au paradis des fleurs

C’est dans le quartier de Saint Germain des Prés, animé par la faculté et bon nombre de commerces chics de la capitale que j’ai réalisé une immersion de 5 semaines chez Flower, une boutique de fleurs pas comme les autres au 14 rue des Saints-Pères. On est tout d’abord attiré par l’étalage extérieur, joliment orné d’étagères et savamment organisé de petits pots fleuris accompagnés de vieux livres inspirants. Un coup d’oeil à l’intérieur et c’est la beauté qui vous saute aux yeux !  La boutique est magique, pleine à craquer de fleurs fraîches exposées par variétés et masses de couleurs. Il y a le blanc d’un côté, les orangés et rouges, les mauves, le violet et le rose fushia sur un autre versant et puis les fleurs nude ou rose pâle pour les coeurs romantiques. C’est une avalanche de nuances et de formes, de parfums délicieux. Ce concentré de couleurs ne peut laisser quiconque indifférent. Il faut dire qu’une telle mise en scène relève d’un travail long et fastidieux de préparation: elle vous écorche les mains, tire les muscles, glace les pieds, vous laisse éreinté d’une journée passée debout mais combien heureux d’avoir suscité l’émotion et le bonheur des passants ou tout ceux qui auront passé la porte pour offrir ou s’offrir un bouquet. Ils sont repartis plus légers, les sens enivrés le temps de cette courte parenthèse. 

Voici donc en image quelques photos et créations réalisées lors de mon stage.

 

J’improvise un bouquet. Je me réjouis à l’idée de combler de joie la personne qui l’emportera.

Retrouvez plus de photos de bouquets sur mon compte Instagram @saisondouce

Bouquet pour célébrer la Femme

Il est tout en rondeur et de nuances : je vous présente le bouquet pour célébrer la journée de la femme. Avec ses Anémones, Hellébores, Renoncules et Tulipes tons sur tons, il fait chavirer nos coeurs. S’il était une patisserie, on en reprendrait par gourmandise !

Couronne enchantée

J’avais envie de réaliser une petite couronne de tête toute pimpante. Voici donc l’accessoire une fois finalisé.

C’est un joyeux mélange de petites fleurettes blanches (Astrance), rose pâle (Genêt, Delphinium) ou encore prune (Wax) avec des fleurons d’Hortensia blancs et des fleurs d’Epyphillum fuchsia. Le tout est agrémenté de feuillages légers d’un vert tendre (Green Bell et Corydalis).

La préparation des petits bouquets
Je me sens comme une princesse 😉

 

Concours Clayrton’s : Parure festive

Merci aussi pour tous vos commentaires et encouragements sur http://clayrtons.com/portfolio/parure-festive

Pouvez-vous nous parler de votre réalisation, «Parure festive » ?  Extrait de l’interview pour Natura-Dis

Au départ mon idée était différente. J’étais partie pour faire un pliage origami un peu sophistiqué : le Lys. Finalement, le papier a eu raison de ma patience et de mes compétences.  Le papier Opaline bicolore choisi (une face beige et une face argent) n’est pas du tout facile à travailler de par sa texture très souple. Un peu affolée parce que j’avais déjà « grillé » deux feuilles, je suis allée voir mes fleuristes préférées pour « brainstormer » et tenter de faire émerger une idée compatible avec les contraintes de pliage.

Finalement, j’ai gardé le concept de fleur de départ en y ajoutant une astuce pour donner une forme et flexibilité à mes pétales de papier. J’avais envie de quelque chose de ludique, comme un chapeau, un écrin, une fleur dans la fleur. Le tour était joué ! J’ai choisi soigneusement des tons pastels à marier avec le papier pour tenter de réaliser une création originale et élégante. L’objectif était de mettre en avant le papier Clayrton’s sans dénaturer le cœur de fleurs.

« Parure festive » est une création ambivalente : il y a d’un côté le cœur romantique et sage caché ou dévoilé sous cette collerette de fête. J’aime trouver un équilibre entre les deux.

La mise en scène fait aussi partie du job de fleuriste. Mettre en valeur les éléments est un vrai défi quand on ne connaît que des rudiments de photo. L’effet miroir m’a semblé une astuce sympathique pour donner du relief et du sens à ma réalisation.

Qu’est-ce-qui vous a poussée à participer au concours Clayrton’s ? Extrait de l’interview pour Natura-Dis

C’est un peu par hasard que j’ai découvert le concours. J’ai tout de suite trouvé cela ludique et pertinent. Cela m’a semblé être un vrai challenge pour deux raisons : la première, parce que réaliser un bel emballage de bouquet ou de composition n’est pas chose facile et qu’il me semble que le contenant peut apporter tout autant de plaisir visuel que son contenu. Aussi, un bon professionnel de la fleuristerie devrait selon moi être en mesure de proposer des emballages inédits même si finalement, il a souvent fonction de protection et que ce qui compte vraiment, c’est ce qu’il y à l’intérieur. L’idée est de pouvoir surprendre !

La seconde raison, c’est le principe même du concours. En effet, la pré-sélection pour atteindre la finale dépend à 50% d’’un jury et à 50% des votes issus des réseaux sociaux. Autrement dit, par la puissance de ces canaux de communication, il est possible de se démarquer et de faire le buzz. Je débute en la matière cependant, j’ai bon espoir de m’améliorer et de mobiliser des personnes sensibles à ma réalisation.

Retrouvez l’intégralité de l’interview sur  https://www.natura-dis.com/actualites/eleve-cap-fleuriste-temoigne-concours-floral-clayrtons.htm

Composition hommage

Le défi du jour : réaliser une composition pour un grand hôtel parisien en hommage à Audrey Hepburn. L’actrice britannique symbolise pour moi l’élégance et la féminité. Son personnage est solaire et un brin espiègle, ses portraits dégagent une certaine candeur.

J’ai choisi pour cette composition le violet et le blanc en couleurs principales pour cet hommage particulier.  Le violet est la couleur par excellence des rêveurs, des personnes spirituelles plutôt que matérielles. Elle a des vertus apaisantes sur les esprits et tempère ainsi la fougue de la composition. Le mauve, des pois de senteurs délicats, accentue encore plus ce côté rassurant et serein. Le blanc sublime l’ensemble et contraste avec le violet profond. Il représente aussi le raffinement et la candeur que notre icône exprime au travers de cette photo.

Ce joyeux mélange de Lisianthus violets, de Pois de senteurs et de Violettes, d’Agapanthes, de Jasmin, d’Hortensia et d’Ornithogale blancs, exhale un doux parfum.

Bouquet Valentin

Exit les roses rouges traditionnelles de la Saint Valentin : voici un bouquet tout frais, tout fougueux ! Il marie tendrement le genêt à des tulipes blanches, des arums et des petites roses bicolores branchues. Le plus : il donne la pêche et met de bonne humeur pour une journée spéciale amoureux. I love it !

❤️❤️❤️

Parure festive : une composition ludique et élégante pour sublimer un coeur de fleurs délicates.

C’est ma création pour le concours Clayrton’s, une boîte ronde habillée d’une collerette de papier Opaline bicolore pour figurer une fleur aux pétales d’un beige satiné et revers métal. Cette réalisation, un brin moderne et ingénieuse, permet de recourber les pétales de papier pour couvrir le coeur et ainsi créer la surprise… On découvre alors ce joli camaïeu pastel de roses ivoires et saumonées, de l’hortensia blanc et des renoncules d’un rose très pâle. Voilà une composition inédite pour une Saint Valentin très romantique !

La Clayrton’s Academy propose chaque année un concours d’emballage pour les apprentis fleuristes. Le principe : les photos sont postées sur le site de Clayrton’s. Un vote est ensuite effectué à 50% par un jury et à 50% par le public sur les réseaux sociaux entre le 20 et le 27 février 2019. A l’issu des votes, les 12 meilleurs concurrents sont sélectionnés pour la grande finale… Préparez-vous à voter !

Emballe-moi !